• Visites des catacombes de Paris

  • Petit parcours visite à Paris

Histoire de Paris

La légende du ferronnier Biscornet et des portes du diable

La légende du ferronnier Biscornet et des portes du diable

Biscornet était un jeune ferronnier très doué au 13è siècle dont le talent était tel que ses ferrures paraissaient moulées. Le jeune ferronnier Biscornet avait été chargé de la décoration des portes latérales de la cathédrale Notre Dame de Paris. Il devait orner les pentures (panneau de fer boulonnés aux ventaux qui possède un nœudLire la suite

La légende du fantôme de l’Opéra Garnier

La légende du fantôme de l’Opéra Garnier

La légende du fantôme de l’Opéra apparaît dans le livre de Gaston Leroux (Le fantôme de l’opéra,1910). Mais il semble que les faits décrits dans le roman seraient inspirés de certains faits réels étranges qui ont lieu dans l’édifice. 1896 : le spectateur de la place n°13 de la grande salle perd la vie lorsqueLire la suite

L’histoire de Paris en résumé

L’histoire de Paris en résumé

L’importance croissante qu’a prise la ville de Paris au cours des siècles s’explique par la conjonction de plusieurs facteurs politiques, géographiques, commerciaux et militaires. Pour comprendre l’évolution de ce qui n’était à l’origine qu’un oppidum gaulois comme des milliers d’autres, il faut se pencher sur son histoire et tenter de retracer son parcours. Epoque romaineLire la suite

Le réservoir de Montsouris Paris

Le réservoir de Montsouris Paris

Suite à l’urbanisation et à l’industrialisation, les eaux de la Seine devenaient impropres à la consommation, malgré la construction du réseau d’égouts par Haussmann et Belgrand. De plus, la population ne cessant de croître, les besoins en eau augmentaient. L’empereur Napoléon III écouta donc le conseil de l’ingénieur Eugène Belgrand, devenu directeur du service desLire la suite

La légende du Barbier et du pâtissier sanguinaires

La légende du Barbier et du pâtissier sanguinaires

On raconte qu’en 1834, en plein coeur de l’Île de la Cité, un pâtissier et un barbier s’adonnèrent à un commerce aussi lucratif que macabre. Un rituel sanguinaire. Le barbier se chargeait d’égorger et de dépecer ses victimes malchanceuses. Il adressait ensuite les restes à son voisin le pâtissier par une trappe qui débouchait directement dans saLire la suite